Rechercher
  • eponcey

Cuisson santé


De bons produits, oui, mais la façon dont on les prépare est tout aussi importante!

Elle révèle la saveur, dégage les arômes et surtout, les cuissons peuvent altérer le contenu nutritionnel de nos aliments....


Mais comment concilier le goût et la richesse nutritionnelle des aliments?


Il faut savoir que certaines températures détruisent les micro-nutriments:

  • entre 80 et 100°C, les minéraux se précipitent et deviennent inassimilables, ils sont également dissous dans l'eau

  • Les Enzymes s'activent entre 48 et 70°C, au-délà, elles sont détruites

  • Les Vitamines B et C (hydrolsolubles) sont complètement détruites au-delà de 60°C

  • Les Vitamines A, D, E, K (liposolubles) ne résistent pas au-delà de 110°C et sont sensibles à l'oxydation de l'air

  • Au-delà de 150°C, il se produit une réaction dite "de Maillard" qui colore les aliments et produit des substances cancérigènes et oxydantes

  • Au-delà de 200°C, la plupart des lipides se décomposent en substances nocives pour l'organisme

En résumé, on favorise un cuisson à feu doux, à l'étouffée, au four à basse température (100 à 120°C), à la vapeur douce ou au wok (temps de cuisson très court) qui gardent un maximum de qualités nutritives des aliments.


On évite la cuisson à l'eau, à la cocotte minute, au barbecue, à haute-température, à la friture, qui font perdre beaucoup de nutriments.

18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout